« What is Appropriate Coordination in Emergency Assistance? | Main | Introduction of new staff of JEN »

2011.03.31

Que faire maintenant? [n°1] Déblayer la boue

L'équipe Ishinomaki de JEN se compose de quatre groupes:

- L'équipe déblayement de la boue (déblayer la boue des centres d'évacuation et des maisons)
- L'équipe cuisine à soupe (distribution de nourriture dans les centres d'évacuation)
- L'équipe soin psychosocial (soutient psychologique pour les victimes du tremblement de terre)
- L'équipe visite à domicile (visite des maisons individuelles et distribution de biens, et évaluation des besoins et des dégâts)

Entre les quatre, le besoin le plus urgent est le déblayement de la boue.

Pourquoi?

Vous comprendrez sans doute en observant les photos ci-dessous.

Sludge

[Photo] Boue épaisse à Ookaidou, ville de Ishinomaki

La boue, apportée par le Tsunami, commence à émettre des odeurs dérangeantes autour des communautés environnantes.

Cela fait désormais trois semaines que le Tsunami et le tremblement de terre ont frappé Tohoku. La boue est entrain de sécher et de se durcir. Petit à petit, la boue deviendra poussière. Cette poussière sera soufflée dans l’atmosphère, ce qui pourra avoir des conséquences néfastes sur notre santé.

On estime que 20.000 personnes à Ishinomaki se réfugient chez elles.

Le Tsunami a apporté une boue épaisse dans les maisons. Les tatamis et autres meubles ont absorbé l'eau (un tatami peut peser jusqu'à 100kg), les femmes et autres personnes âgées ne peuvent donc même pas nettoyer leurs maisons.

La plupart des gens restant chez eux vivent au deuxième étage parce que le rez-de-chaussée est couvert de boue. Bon nombre d’évacués pourront retourner chez eux une fois la boue nettoyée.

JEN est en train de procurer du matériel et se prépare à recevoir des volontaires, tout en se coordonnant avec d’autres organisations.

Ce samedi, nous avons apporté 30 matelas tatami et 2.600 sacs de sable, ainsi que des outils pour déblayer la boue avec les gens dans les communautés et des volontaires, pour que les évacués puissent retourner à leur vie normale aussi tôt que possible.

March 31, 2011 in francaisle tremblement de terre |